mars, 2019

30maralldayalldaySavons nous réellement communiquer?... Newsletter13

Savons nous réellement communiquer

Plus

Détails de l'évènement

Nous avons pris l’habitude de parler avec notre famille, nos amis, d’échanger avec notre entourage, mais savons nous, réellement, communiquer ? Car, si pour la plupart d’entre nous, il est assez simple de parler, d’aligner des mots, pour former des phrases, savoir communiquer c’est autre chose. Il est indéniable que distiller des mots, est une chose, mais, trouver le bon mot, au bon moment, est un art. Il existe plusieurs modes de communications, auditive, visuelle, gestuelle, et par la parole, c’est surtout à ce dernier que nous allons nous intéresser.


Au même titre que la sculpture, la musique, et l’écriture, la communication, ou plutôt, le fait de savoir communiquer est un art, car il y existe, aussi, des codes à respecter. Si le principe de base de la communication est, bien sûr, un échange entre deux personnes, un émetteur, et un récepteur, une bonne communication impose des règles à respecter. La première des règles à respecter, est sans nul doute, être capable d’adapter son langage à son interlocuteur. C’est donc à l’émetteur de définir, parmi les différentes manières de s’exprimer, qui existent, laquelle serait la mieux appropriée, pour ensuite faire en sorte d’utiliser les bons mots. L’expression selon laquelle l’interlocuteur comprend ce qu’il veut, perd donc tout son sens, il convient mieux de dire qu’il comprend ce qu’il peut, avec les éléments qui lui sont donnés…


La deuxième règle à appliquer, pour effectuer une bonne communication, est de s’assurer d’avoir bien compris le message initial, avant de vouloir répondre. Cela semble logique, mais, il est pourtant bon de le rappeler, car il arrive parfois, que notre principale préoccupation ne soit pas d’apporter une contradiction, mais, surtout d’avoir le dernier mot, sans même nous assurer d’avoir bien compris, afin d’apporter la réponse la plus adéquat possible.


Enfin, troisième règle, et non des moindres, il convient de rappeler que communiquer c’est discuter. Une discussion se base sur un échange d’arguments, avec lesquels nous tentons de persuader, car la vérité n’existe pas. Je vous sens perturbés par cette affirmation, et je le comprends. Nous devons être capable d’accepter le fait que nous sommes tous différents, et que nous avons, forcément, tous, une perception différente. La vérité n’est, donc, ni universelle, ni intemporelle, et c’est la pertinence des arguments qui permettra de convaincre. C’est l’échange d’arguments, qui prolonge la discussion, mais, c’est très souvent le manque d’arguments, qui engendre la violence, qu’elle soit verbale, ou physique. Il est clair que la violence est le résultat d’une frustration causé par le manque d’arguments, et le culte de l’égo.


Nous aurions pu penser qu’avec les progrès réalisés par l’innovation technologique, il serait, aujourd’hui, plus aisé de communiquer. Malheureusement, il n’en est rien, car si la technologie nous offre de nouveau modes de communication, ces derniers nous font de plus en plus échanger à distance, et paradoxalement, à l’aide d’un écran, nous « isole » de plus en plus.


L’effet de l’écran n’est pas anodin, car dans le cas d’une communication, il manque un élément essentiel, la voix. Sans la voix, il manque au récepteur une part importante des informations de l’émetteur, car il ne reçoit pas les vibrations de cette dernière. Mais, ce n’est pas tout, puisque l’utilisation excessive des écrans, chez les enfants peut provoquer retard du langage, troubles du sommeil, de la vision, voir pousser à la déprime. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que les leaders de la Sillicon Valley, à l’image de Bill Gates, s’opposent à l’utilisation des écrans, par leurs enfants…


L’un des meilleurs exemples, pour illustrer les méthodes de communication via les écrans sont, évidemment, les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont, en fait, des endroits où nous dialoguons, nous échangeons, nous débattons, mais, tout ça derrière un écran d’ordinateur, ou de smartphone, ce qui change complètement la donne au niveau de la communication. De plus, cacher derrière leur écran, à l’abri des regards, il devient très facile pour certains individus, de faire preuve du courage, qu’ils n’ont pas au quotidien, pour se montrer irrespectueux, à la limite de la grossièreté.


Une chose est sûre, c’est que bien communiquer relève de l’art. Il est, cependant, indéniable, que cet art repose, essentiellement, sur l’écoute, afin de ne pas rechercher le dernier mot, mais d’apporter le bon mot. Toutefois, les outils pour communiquer sont en constante évolution, il est donc de notre devoir de ne pas l’oublier, et de nous adapter, afin que la communication reste un art…



« La communication est l’acte par lequel chaque conscience sort d’elle-même et dépasse son intériorité pour s’ouvrir à autrui. »

(Russ)

 


 

BienEtre-Lowijinal’

Temps

Toute la journée (Samedi)

Les commentaires sont fermés.